Food & Nutrition Santé

Saurez-vous deviner lequel de ces jaunes d’œufs provient d’une poule élevée en plein air ?

Steeve MONTOLYVO
Redigé par Steeve MONTOLYVO

Les jaunes d’œuf varient en termes de taille et de couleur. Dès lors, comment savoir si l’œuf provient d’une ferme ou d’un élevage industriel ? Leur texture et teneur en nutriments diffère largement. Voici comment reconnaître un œuf fermier :

En règle générale, les jaunes d’œufs provenant des grandes surfaces sont de couleur jaune, tandis qu’un œuf fermier possède un jaune d’œuf de couleur plutôt foncée. D’ailleurs, contrairement à un œuf fermier, le jaune n’est pas aussi épais, pourquoi ?

Comment reconnaitre un œuf fermier ?

Pour reconnaître un œuf fermier, le jaune doit être de couleur foncée et la coquille d’œuf dense et solide car les poules fermières consomment les coquilles d’huîtres écrasées qui leur apportent le calcium nécessaire à la constitution d’une bonne coquille.

Pour qu’un jaune d’œuf soit riche en nutriments, l’alimentation de la poule doit être variée, et contenir des xanthophylles qui appartiennent à la famille des caroténoïdes (pigments qui donnent au jaune d’œuf sa couleur), des acides gras oméga-3 et de la viande (restes de poisson).

Pour une couleur plus foncée du jaune d’œuf, les poules ont donc une consommation riche en caroténoïdes qui sont des pigments responsables de la couleur de plusieurs légumes comme les épinards, le chou frisé, les courgettes, les brocolis, les choux de Bruxelles et les carottes. Les acides gras oméga-3 se trouvent en général dans des aliments comme les graines de lin et le varech, une algue riche en nutriments.

A propos de l'autheur

Steeve MONTOLYVO

Steeve MONTOLYVO