Amour

Est-ce qu’il faut dire à votre partenaire que vous n’avez jamais eu d’orgasme avec lui ?

Steeve MONTOLYVO
Redigé par Steeve MONTOLYVO

Avoir un orgasme est ce qu’il y a de naturelle pendant des rapports sexuels. Une sensation de jouissance ultime qui parcourt tout le corps, et un des plus grands plaisir de la vie. Mais à la différence des hommes, les femmes prennent plus de temps pour atteindre un orgasme, et pour certaines d’entre elles, cela est quasi-impossible à atteindre. Selon une étude récente parue dans la revue « Archives of Sexual Behavior », seulement 65% des femmes sont capables d’avoir des orgasmes pendant les rapports sexuels. Pire encore, il y a des femmes qui ont vécu toute leur vie sans jamais avoir connu l’orgasme même à travers la masturbation.

Un tabou sexuel

Elisabeth Lloyd, professeur de biologie et chercheuse affiliée à l’Institut Kinsey, a étudié ce phénomène en travaillant sur son livre, « The Case of the Female Orgasm » (Le cas de l’orgasme féminin). Grâce à ses recherches, LLoyd a conclu que 11% des femmes n’atteignent pas l’orgasme. Et le fait de lutter pour faire l’expérience de quelque chose qui arrive naturellement pour beaucoup de femmes, peut être frustrant, embarrassant, et peut-être même un peu honteux. Et si vous êtes de cette catégorie, vous avez probablement aussi réfléchi au fait d’en parler ou non à votre partenaire.

Vanessa Marin, sexologue et créatrice de « Finishing school » qui consiste en des cours en ligne pour apprendre comment atteindre son premier orgasme, dit qu’il est temps d’en parler.

Des astuces pour l’avouer à votre partenaire

Marin suggère d’extérioriser tout avant de devenir intime. «Il faut du courage pour sortir et parler de son orgasme, mais définir les attentes de votre partenaire vous aidera tous les deux à explorer ce qui vous fait du bien», dit-elle.

Elle ajoute aussi que si vous êtes avec un nouveau partenaire, vous pouvez dire quelque chose comme : « Juste pour que vous le sachiez, je n’ai jamais eu d’orgasme auparavant, alors n’en faisons pas un but pour l’instant, d’accord ? » Cette étape est importante car en accordant trop d’importance à l’orgasme cela peut aggraver les choses, ce qui fera que vous serez très tendue et stressée pendant l’acte sexuel, et vous pourrez même avoir un blocage psychologique. Mais lorsque votre problème est à découvert, vous pouvez entrer dans une situation sexuelle sans pression, ce qui permet à votre esprit d’absorber toutes les différentes sensations qui se produisent pendant les préliminaires et les rapports sexuels. Et au moment où vous vous sentirez ouverte et détendue, vos parties féminines le seront aussi.

A propos de l'autheur

Steeve MONTOLYVO

Steeve MONTOLYVO